Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Autonomie des adolescent-e-s collégien-ne-s dans leurs contextes de de vie

Résumé : L'adolescent-e est aujourd'hui davantage écouté, accueilli, protégé qu'auparavant et l'on se préoccupe de ses droits et de son épanouissement personnel. Mais, en même temps, dans notre société de plus en plus compétitive et dans un contexte d'augmentation de la précarisation d'une partie de la population, il/elle peut subir une injonction forte à « être autonome » ; celle-ci pouvant prendre des formes différentes selon les caractéristiques individuelles du jeune et le milieu social de sa famille. L'examen de la littérature internationale laisse apparaître un regain d'intérêt certain pour l'autonomie des adolescent-e-s, considérés comme acteurs de leur propre développement ; de même, pour les travaux portant sur la « promotion » ou le support à l'autonomie par les adultes (enseignants, parents) ou les pairs. Les chercheurs proposent aujourd'hui des définitions et des mesures complexes de l'autonomie (Beyers, Goosens, Vansant & Moors, 2003; Van Petegem, Vansteenkiste & Beyers, 2013) issues de modèles théoriques différents (modèles invoquant le processus de séparation-individuation mais aussi, modèles invoquant l'autodétermination). Les premiers sont plutôt utilisés pour envisager l'autonomie dans la famille (Steinberg & Silverberg, 1986) alors que les seconds le sont souvent dans les recherches portant sur l'autonomie scolaire (Gnambs & Hanfstingl, 2014 ; Ryan & Connell, 1989). Notre objectif est d'explorer le point de vue de l'adolescent-e-collégien-ne sur son autonomie dans sa vie quotidienne. Dans le cadre d'un programme de recherche alliant perspectives qualitative et quantitative, nous avons notamment effectué des entretiens semi-directifs auprès de 30 adolescent-e-s/élèves français de collège (filles et garçons, de la 6ème à la 3ème, de milieux sociaux différents). Nous les avons interrogés à propos de leur vie au sein de leurs différents contextes de vie (famille, collège, quartier et transversalement, groupe d'amis/pairs). Nous nous sommes centrés sur ce qu'ils avaient à nous dire à propos de leur autonomie/sation: éléments « objectifs » (pratiques : que fait-il/elle seul, qui décide...), expérience subjective (ce qu'il/elle en pense, ce qu'il/elle ressent, quels sont ses désirs en matière d'autonomie, pressions ressenties...). Concrètement, il s'agissait de leur permettre de s'exprimer le plus largement possible sur le champ qui nous intéresse de façon à avoir accès à leurs propres catégories d'adolescent et être ouverts à leurs façons d'envisager leur monde. Lors de cette communication, nous présenterons nos premiers résultats, issus d'une analyse de discours avec le logiciel ALCESTE. Nous nous attendons à des différences selon le sexe, l'âge de l'adolescent et le milieu social de sa famille.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01407896
Contributor : Virginie Avezou-Boutry <>
Submitted on : Friday, December 2, 2016 - 4:28:04 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:29:44 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01407896, version 1

Citation

Virginie Avezou-Boutry, Geneviève Bergonnier-Dupuy. Autonomie des adolescent-e-s collégien-ne-s dans leurs contextes de de vie. AREF Mons, Jul 2016, Mons, Belgium. ⟨hal-01407896⟩

Share

Metrics

Record views

172