Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

« Le Grand massacre des chiens » : Mexico, fin XVIIIe siècle

Résumé : Qui veut noyer son chien l’accuse de la rage dit le proverbe... et lorsqu’il n’y a pas d’épidémie de rage comme ce fut le cas à Mexico à la fin du XVIIIe siècle, de quoi les 35 000 chiens alors exécutés par les gardes nocturnes sont-ils accusés ? Qui sont les chiens éliminés ? Comment sont-ils abattus ? Quelles sont les réactions du voisinage ? Notre communication répondra à ces interrogations à partir d’une liasse inédite retrouvée aux archives municipales de Mexico et intitulée « Matanzas de perros ». La prévention contre les morsures d’animaux malades, une explication traditionnellement avancée par les historiens pour comprendre ces massacres canins, n’est pas dans le cas de Mexico à elle seule suffisante. Notre hypothèse est qu’il faut analyser les canicides à la lumière d’une rationalisation gouvernementale qui s’affirme clairement à la fin du XVIIIe siècle.
Mots-clés : Mondes Américains
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01471828
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, February 20, 2017 - 12:31:26 PM
Last modification on : Wednesday, August 5, 2020 - 3:10:40 AM

Identifiers

Citation

Arnaud Exbalin. « Le Grand massacre des chiens » : Mexico, fin XVIIIe siècle. Histoire urbaine, Société française d'histoire urbaine (SFHU), 2016, pp.107--124. ⟨10.3917/rhu.044.0107⟩. ⟨hal-01471828⟩

Share

Metrics

Record views

244