Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les souris préfèrent les femmes

Résumé : Les chercheurs qui étudient la perception de la douleur chez les animaux constatent régulièrement un fait étonnant : les souris et les rats semblent moins sensibles à la douleur quand c'est un homme qui les manipule que lorsqu'il s'agit d'une femme. Pour autant, ce fait régulièrement observé est-il à prendre au sérieux dans les expériences ? Un article publié par une équipe canadienne dans la revue Nature Methods quantifie cet effet et montre qu'il a des conséquences sur la nature des résultats. Voyons ce dont il s'agit. Lorsqu'on étudie la douleur chez l'animal, c'est généralement afin de tester des analgésiques qui pourront être ensuite utilisés aussi bien chez l'animal que chez l'homme. On mesure alors différents paramètres, tel le temps mis par l'animal pour retirer sa patte pincée ou posée sur une plaque chaude, on enregistre les vocalisations, et l'on observe les contorsions ou attitudes des souris ou des rats testés. La douleur peut être évaluée au moyen d'une échelle fiable mise au point récemment, reposant sur l'observation des mimiques des rongeurs testés. Cette échelle d'évaluation de la douleur a été utilisée par un groupe de chercheurs canadiens...
Mots-clés : pas de mot-clé
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01478466
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Tuesday, February 28, 2017 - 10:46:41 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:47:04 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01478466, version 1

Citation

Dalila Bovet. Les souris préfèrent les femmes. Cerveau & Psycho, 2014, pp.90-91. ⟨hal-01478466⟩

Share

Metrics

Record views

102