Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quand l'éthologie s'intéresse au lien social

Résumé : Les soins parentaux en général, maternels en particulier, ont été analysés tantôt en termes d’attachement tantôt en termes d’investissement ou d’effort reproducteur. Les comportements sociaux (parental, conjugal) qui induisent un attachement peuvent aussi être étudiés à la lumière des connaissances que les neurobiologistes ont acquises sur le « circuit de récompense ». Les comportements et attachements sociaux sont renforcés par l’activation de ce circuit nerveux impliquant des structures comme l’aire tegmentale ventrale et le noyau accumbens, et utilisant la dopamine comme neuromédiateur. On pense de plus en plus que les addictions résultent du « détournement » de ces mécanismes qui, naturellement, sont associés au renforcement des comportements dits motivés (manger, boire, s’accoupler, prendre soin de ses enfants...). Les images qu’offre la neuro-imagerie tendent à confirmer que les résultats précédemment enregistrés chez des rongeurs peuvent s’appliquer à notre espèce. L’intérêt de ces recherches est d’asseoir plus fermement les processus à l’origine du lien social, qui trouvent chez nombre d’espèces, dont la nôtre, des ramifications singulières.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01478483
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Tuesday, February 28, 2017 - 10:47:11 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:47:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01478483, version 1

Citation

Gérard Leboucher. Quand l'éthologie s'intéresse au lien social. Etudes rurales, EHESS, 2012, pp.47-56. ⟨hal-01478483⟩

Share

Metrics

Record views

178