Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le nom des femmes et sa transmission

Virginie Descoutures 1
1 GTM - Genre, Travail, Mobilités
CRESPPA - Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris
Résumé : En France et ailleurs, on pense souvent que les femmes « perdent » leur nom de naissance lorsqu’elles se marient ou encore qu’elles ne peuvent pas transmettre leur nom à leur enfant. En revanche on sait moins que les hommes mariés peuvent aussi porter le nom de leur épouse ou que les deux membres du couple, mariés ou non, peuvent transmettre chacun.e leur nom à leur(s) enfant(s). Le « nom des femmes » (et sa transmission) est une bonne illustration des décalages qui existent entre ce que permet le droit et les usages sociaux qu’en font les individus. Ceci s’explique par la longue histoire patriarcale des sociétés – littéralement dirigées par les pères –, gouvernement remis en cause par une série de politiques publiques qui visent à établir concrètement une plus grande égalité entre les femmes et les hommes depuis la fin des années 1960. En matière de nom, ces « politiques du genre », impulsées par les recommandations de l’Union européenne, sont plus récentes.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01506873
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Wednesday, April 12, 2017 - 12:06:36 PM
Last modification on : Friday, June 26, 2020 - 10:26:04 AM

Identifiers

Citation

Virginie Descoutures. Le nom des femmes et sa transmission. Mouvements : des idées et des luttes, La découverte, 2015, 82, pp.43-48. ⟨10.3917/mouv.082.0043⟩. ⟨hal-01506873⟩

Share

Metrics

Record views

205