Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les subalternes parlent !

Keivan Djavadzadeh 1
1 LabToP - Laboratoire Théories du politique : pouvoir et relations sociales
CRESPPA - Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris
Résumé : L'un des apports de Stuart Hall fut de mettre l’accent sur la « tension continue (de corrélation, d’influence et d’antagonisme) entre la culture dominante » et la culture populaire. Cette tension rend possible la subversion et la contestation mais aussi sa récupération. Si la culture populaire permet de faire émerger des discours contre-hégémoniques, elle peut aussi devenir une arme au service de l’hégémonie. Le blues féminin des années vingt et le rap féminin contemporain sont exemplaires des subversions des normes de genre que permet la culture populaire et de leur récupération.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01506919
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Wednesday, April 12, 2017 - 12:07:24 PM
Last modification on : Tuesday, May 5, 2020 - 11:50:25 AM

Identifiers

Citation

Keivan Djavadzadeh. Les subalternes parlent !. Vacarme, Association Vacarme, 2014, 67, pp.48-61. ⟨10.3917/vaca.067.0048⟩. ⟨hal-01506919⟩

Share

Metrics

Record views

138