Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Etude prosopographique et analyse des réseaux de l’ancienne noblesse francilienne de Philippe Auguste à Charles VII (1180-1430). : Des microlignages à la micro-histoire : les Choisel, Choisel de Chennevières et les Pacy, dans la région senlisienne et en pays de France, essais et perspectives.

Résumé : L’ancienne noblesse médiévale évoquée par Françoise Autrand, celle qui n’a pas été anoblie, la plus proche du Roi, possessionnée en Ile de France, a été paradoxalement peu étudiée, hormis récemment par Nicolas Civel dans une thèse récente sur les aristocrates franciliens au XII° siècle et John Baldwin dans une étude détaillée de cette population sous Philippe Auguste parue dans la revue Francia. Le propos de ma thèse est d’examiner l’évolution de ces lignages, notamment ceux identifiés dans l’armorial de Wijnbergen, de Philippe Auguste à l’avènement de Charles VII. Joseph Morsel a déjà remis en cause le concept de crise nobiliaire aux XIVe et XVe siècles. Comment les anciens nobles franciliens multiplient-t-ils les moyens de subsistance et quels sont donc les rôles différents qu’ils occupent dans la société ? Quels sont leurs réseaux de solidarité, les carrières qui les rapprochent du Roi, quelles sont leurs richesses et leurs possessions ? Pouvons-nous identifier les facteurs de mutation ? Quels sont les partis et les réseaux d’influence établis par rapport aux institutions de l’Eglise et de l’Etat ? Les nobles, objets d’une étude prosopographique en tant qu’acteurs sociaux individuels, sont enregistrés à la fois dans le logiciel de généalogie professionnel Hérédis et dans une base de données Access, associée à une typologie de relations de parenté, de fidélité et de relations juridiques. Les échanges économiques sont analysés dans le cadre de l’anthropologie du don. Puis une cartographie de la dynamique temporelle et spatiale des réseaux tissés à travers ces différentes catégories de liens est établie avec le logiciel Gephi. La présentation décrit l’application de la méthode au cas d’un lignage test de faible importance, sortant à peine d’une documentation éparse et lacunaire, pour évaluer l’apport d’enseignements d’un tel exemple. Un projet d’étude de la société nobiliaire à une plus grande échelle sera aussi abordé.
Document type :
Conference papers
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01509384
Contributor : Laurent Nabias <>
Submitted on : Monday, April 17, 2017 - 4:11:56 PM
Last modification on : Tuesday, February 25, 2020 - 11:52:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01509384, version 1

Citation

Laurent Nabias. Etude prosopographique et analyse des réseaux de l’ancienne noblesse francilienne de Philippe Auguste à Charles VII (1180-1430). : Des microlignages à la micro-histoire : les Choisel, Choisel de Chennevières et les Pacy, dans la région senlisienne et en pays de France, essais et perspectives.. Réseaux et Histoire Premières rencontres scientifiques du groupe Res-Hist, Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine; Institut Universitaire de France; Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Sud-Est, Sep 2013, NICE, France. ⟨hal-01509384⟩

Share

Metrics

Record views

175