Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Des justices « populaires » dans l’Empire romain (IIe-IVe siècles)

Résumé : Quelles sources, pour quelle histoire ? Les libri nous renseignent sur la justice du gouverneur dans l'Empire romain. Mais que représentait cette justice pour les provinciaux ? Y avait-t-il place à Rome pour d'autres formes de justice ? Le concept contemporain de justice alternative peut-il être transposé pour l'époque romaine ? La découverte réitérée de nouvelles prières judiciaires incite à ouvrir le dossier. Le corpus est exceptionnel, capable de nous éclairer sur la pratique du droit dans les provinces. À première vue, les prières judiciaires passent pour un simple décalque des procès ordinaires qui se tenaient devant les juges de l'empereur. Telle était la force de la res publica que de contrôler les actions conduites au temple. La justice divine ne serait alors que bien peu alternative. Mais par-delà l'unité apparente de formules plus ou moins stéréotypées, les prières judiciaires laissent apparaître des variantes dans l'intervention des dieux. Du point de vue des requérants, elles sont de véritables justices alternatives parce qu'elles s'adressent au dieu pour satisfaire de façon en partie fantasmatique leurs revendications les plus profondes. C'est dans cette façon de procéder avec le dieu que diffèrent les prières judiciaires.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01523167
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Tuesday, May 16, 2017 - 10:29:55 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:40:55 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01523167, version 1

Citation

Soazick Kerneis. Des justices « populaires » dans l’Empire romain (IIe-IVe siècles). Droit et Cultures - Revue internationale interdisciplinaire, CHAD (UPN), Association Droit et Cultures, L'Harmattan, 2013, Les justices alternatives et leurs avatars (65), pp.89-99. ⟨hal-01523167⟩

Share

Metrics

Record views

94