Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La dragonne et les seigneurs colorés. Division trifonctionnelle et classes sociales de la Scythie à l'Europe

Résumé : L’idée que la société est, ou doit être, répartie entre trois conditions sociales, trois « états » (ordines), fut dominante en France durant tout l’Ancien Régime. Pour les Journées Kasra Vafadari, où nous nous efforçons de réfléchir sur les rapports des cultures et des droits d’Occident et d’Orient, la théorie des trois états présente cet intérêt d’être explicite parmi les peuples nord-iraniens, Scythes ou Sarmates, dès le Ve siècle avant notre ère. Georges Dumézil, lorsqu’il le découvrit, s’employa à repérer la structure dans toutes les cultures que la mode intellectuelle de son époque nommait « indo-européennes ». Elle aurait été la structure majeure de leur imaginaire. Georges Duby allait revenir sur cette idée et montrer qu’au Moyen Âge la structure avait bel et bien une fonction sociale, et exprimait les contradictions de la société féodale. Notre étude ici s’efforce d’adapter son analyse au cas des peuples scythiques qu’avait étudiés Dumézil. En laissant de côté les très contestés Indo-Européens, on peut poser la question : la tri-fonctionnalité des Scythes ou des Sarmates n’était-elle qu’une structure mentale ou bien jouait-elle un rôle majeur dans le fonctionnement concret de leur société ? Elle avait été pensée dans un monde largement tribal, où les fonctions sociales n’étaient pas encore bien différenciées. Elle y intervenait, indirectement mais fortement, par le biais de magies chamaniques fonctionnelles dont les sanctuaires et les rites étaient confiés à la garde des grands ensembles tribaux forcément pluri-fonctionnels dans leurs tâches matérielles. Elle maintenait ainsi entre eux un équilibre et une égalité collective. Plus encore : les femmes pouvaient être chamanes dans l’une ou l’autre des trois magies, assumant des rôles considérés ailleurs comme supérieurs et donc masculins. Vint le Moyen Âge. Les groupes scythiques militaires installés comme déditices en Gaule et en Grande-Bretagne se transformèrent en petite noblesse. Les trois fonctions reparurent au IXe siècle, d’abord pour servir la cause de l’unité sociale et de la primauté du clergé, avant de légitimer l’inégalité des classes dans une société qui les redécouvrait.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01523431
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Tuesday, May 16, 2017 - 12:19:15 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:38:26 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01523431, version 1

Citation

Jean-Pierre Poly. La dragonne et les seigneurs colorés. Division trifonctionnelle et classes sociales de la Scythie à l'Europe. Droit et Cultures - Revue internationale interdisciplinaire, CHAD (UPN), Association Droit et Cultures, L'Harmattan, 2015, pp.21-54. ⟨hal-01523431⟩

Share

Metrics

Record views

90