Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Hypersexualisation discursive et vaginalisation du discours chez Isabel Franc

Résumé : L'écriture a-t-elle un sexe ? Le genre a-t-il une incidence sur l'écriture ? Si ces deux questions irritent nombre d'auteurs, de lecteurs et de critiques, pour qui l'écriture doit être envisagée en soi, par-delà sexe et genre, elle est au cœur de l'œuvre de l'Espagnole Isabel Franc, alias Lola Van Guardia, depuis son premier roman, Entre todas las mujeres, 1992, jusqu'au dernier, Elogio del happy end, 2013. Pour elle, le texte, ses formes et ses contenus doivent être, transcrire et brandir la féminité dans une posture foncièrement identitaire et radicalement militante, en l'occurrence, le lesbianisme, avec quantité de versions plus ou moins expérimentales dans le déploiement des dispositifs narratifs et discursifs (principalement par le biais d'une pratique bien particulière des jeux intertextuels). L'objectif étant de bousculer les coordonnées du point d'observation afin de mettre la réalité à l'envers, entièrement féminisée (y compris dans l'usage du féminin générique) et, plus précisément encore, lesbianisée, pour contraindre de nouveaux regards sur l'ordre établi. Après avoir établi les bases idéologiques et « théoriques » sur lesquelles Franc s'appuie et les contours de son projet d'écriture, à travers lequel elle bâti un vrai « moi » auteur, cet article s'intéresse aux différentes phrases de son parcours, et suit ainsi tout un processus de déconstructions et constructions dans la récupération et le réinvestissement des modèles intellectuels, spirituels et culturels, entre quantité d'autres, de l'Espagne de la deuxième XXe siècle ... Le résultat d'une étude systématique de l'œuvre complète de cet auteur permet d'en mesure la portée transgressive, mais, dans le même temps, d'en montrer les limites – la dimension révolutionnaire du propos étant en fin de compte assez limitée en ce qu'elle n'engage guère les autres paramètres du façonnement identitaire, avec, surtout, une schématisation qui ne sort guère l'individu du système classique des dominations.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01543846
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Wednesday, June 21, 2017 - 11:31:30 AM
Last modification on : Friday, January 24, 2020 - 3:00:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01543846, version 1

Citation

Caroline Lepage. Hypersexualisation discursive et vaginalisation du discours chez Isabel Franc. Ambigua. Revista de Investigaciones sobre género y estudios culturales, Universidad Pablo de Olavide de Sevilla, 2015, Seducciones literarias en la erótica de la escritura. Aportaciones teóricas desde el ámbito francés-español (2), pp.161-180. ⟨hal-01543846⟩

Share

Metrics

Record views

190