Paris, mythe poétique équatorien : Desde la capital de los MalGenioS (2000) de Telmo Herrera

Résumé : La flânerie, action de se promener sans hâte ni but, permet de s’abandonner à l’impression du moment et suppose une forme d’inaction où le corps, bien qu´en mouvement, assume une disposition passive. D’où une forme d’errance par laquelle le flâneur s’exerce délibérément à la perte de soi2. Le recueil de poèmes en prose de Telmo Herrera (Mira, Equateur, 1948), Desde la capital de los MalGenioS, qui a pour sous-titre Paris 1995-2000, publié en 2000, semble relever de cette flânerie, topique parisien depuis Beaudelaire : il se construit en déambulations dans Paris mais aussi en déambulations intérieures, manifestes dans les pensées les plus intimes d´un « yo » poétique qui se livre au lecteur et, ce faisant, s´affirme comme conscience poétique. Déambulation et flux de pensée se combinent, entre Paris et Quito, pour créer une poésie du mouvement aux dimensions métatextuelles.
Type de document :
Article dans une revue
Crisol, Centre de Recherches Ibériques et Ibéro-Américaines (CRIIA) - Université Paris Ouest-Nanterre, 2012, France / Equateur : regards croisés (17), pp.307-326
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01545295
Contributeur : Administrateur Hal Nanterre <>
Soumis le : jeudi 30 novembre 2017 - 13:54:01
Dernière modification le : jeudi 30 novembre 2017 - 14:06:45

Fichier

SINARDETTelmo HerreraColloque...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01545295, version 1

Collections

Citation

Emmanuelle Sinardet. Paris, mythe poétique équatorien : Desde la capital de los MalGenioS (2000) de Telmo Herrera. Crisol, Centre de Recherches Ibériques et Ibéro-Américaines (CRIIA) - Université Paris Ouest-Nanterre, 2012, France / Equateur : regards croisés (17), pp.307-326. 〈hal-01545295〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

24

Téléchargements de fichiers

6