Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Mise en jeu, mise en je de l'Autre

Résumé : Le plaisir que procure Sette opere di misericordia (G. et M. De Serio, 2011) est de ceux qui bousculent et donnent ensuite à penser. Il porte la réflexion du spectateur sur la figure de l'Autre : l'étranger, le clandestin, le malade, l'enfant, celui que son état ou son statut tiennent aux marges de la société – laquelle se définit, justement, à la mesure de ce qu'elle exclut. La « miséricorde » dont il est ici question est l'objet d'un parcours apparemment paradoxal, dont les « oeuvres » sont illustrées par des actes qui sont, à première vue, aux antipodes des valeurs chrétiennes. Premier long métrage des frères De Serio, Sette opere di misericordia est un grand film d'initiation, en même temps qu'une belle leçon de cinéma, qui s'inscrit dans une haute tradition.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01546891
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, June 26, 2017 - 10:52:33 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:42:14 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01546891, version 1

Citation

Christophe Mileschi. Mise en jeu, mise en je de l'Autre. E-CRINI - La revue électronique du Centre de Recherche sur les Identités Nationales et l'Interculturalité , Editions du CRINI, 2013. ⟨hal-01546891⟩

Share

Metrics

Record views

87