Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

S'aimer soi-même : à propos d'une ambiguïté stoïcienne

Résumé : Hécaton, disciple de Panétius, nous confie : « Tu demandes, en quoi j’ai progressé ? J’ai commencé d’être l’ami de moi-même ». Cette amitié auto-référentielle doit être distinguée de l’amour de soi (philautia), né du sentiment d’appropriation à soi (oikeiôsis). Si, au sens strict, seul le sage peut être objet ou sujet d’amitié, la phrase d’Hécaton nous incite à conclure que l’amitié pour soi est aussi le fait de l’insensé, à condition qu’il prenne en compte ses défauts et les intègre à sa personnalité.
Mots-clés : pas de mot-clé
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01551501
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Friday, June 30, 2017 - 12:28:49 PM
Last modification on : Wednesday, April 1, 2020 - 2:00:53 AM

Identifiers

Citation

Christelle Veillard. S'aimer soi-même : à propos d'une ambiguïté stoïcienne. Jaulin, Annick. Philia Dikê, Garnier, 2017, Kainôn, ⟨10.15122/isbn.978-2-406-07176-1.p.0417⟩. ⟨hal-01551501⟩

Share

Metrics

Record views

103