Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Intégrations et exclusions. La production différenciée des hiérarchies sociales aux Comores

Résumé : Dans l'archipel des comores, les îles de Ngazidja et Anjouan présentent deux cas contrastés de production des hiérarchies et de régulation sociale, contraste que la~migration met en valeur. Les deux organisations sociales sont décrites ici, l'une comme un emboîtement complexe de hiérarchies capable d'absorber même les anciennes exclusions, l'autre comme un clivage difficile à réduire. Peuplées par des Africains bantous puis par des musulmans d'origine persane et arabe, les îles subirent ensemble le joug de la colonisation française. À Ngazidja, une organisation sociale et politique très élaborée et ne tenant pas compte de l'origine arabe évolua vers une intégration grandissante des dominés. À~Anjouan, les musulmans d'origine hadramie développèrent une société urbaine lettrée et raffinée, élite commerçante dont les réseaux s'élargirent encore avec les escales européennes. La colonisation y renforça le fossé entre urbains et ruraux. La manière dont les deux sociétés insulaires font usage de la migration pour atteindre des buts économiques et sociaux en partie différenciés éclaire la permanence ou l'évolution des hiérarchies locales., The islands of Ngazidja and Anjouan in the Comoros archipelago provide contrasting examples of the production of hierarchies and social regulation, a contrast highlighted by migration. This paper describes two contrasting social organisations: one a complex interlocking of hierarchies capable of absorbing even the most ancient and deep-rooted exclusions and the other an irreducible divide or split. Inhabited by African Bantu and later by Muslims of Persian and Arab origins, both Ngazidja and Anjouan subsequently came under French colonial rule. On Ngazidja, there emerged a highly elaborate social and political organisation wholly unrelated to the Arab origins of the local population, resulting in an increasing integration of the subjugated populations. On Anjouan, the Muslim population of Hadhrami origin developed a refined and highly literate urban culture, with the local business elite developing even larger networks under the influence of European trade. The gap between urban and rural populations became even wider under colonial rule. The ways in which the two insular societies have employed migration to achieve partly differing economic and social goals highlight the permanent or changing nature of local hierarchies.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01609817
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Wednesday, October 4, 2017 - 9:37:21 AM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 3:50:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01609817, version 1

Citation

Sophie Blanchy. Intégrations et exclusions. La production différenciée des hiérarchies sociales aux Comores. Etudes rurales, EHESS, 2015, pp.47--62. ⟨hal-01609817⟩

Share

Metrics

Record views

90