Skip to Main content Skip to Navigation
Books

L'illusion qui nous frappe : Proust et Dostoïevski, une esthétique romanesque comparée

Résumé : Dostoievski apparaît, au fur et à mesure que s'édifie la "Recherche", comme l'auteur étranger qui a le plus marqué Proust, au point d'être devenu, au même titre que Baudelaire, une sorte de figure tutélaire. Cette étude tente de démontrer qu'on peut découvrir chez les deux romanciers, au-delà d'une influence certaine, une esthétique romanesque comparable.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01611856
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Friday, October 6, 2017 - 12:46:54 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:53:08 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01611856, version 1

Citation

Karen Haddad. L'illusion qui nous frappe : Proust et Dostoïevski, une esthétique romanesque comparée. H. Champion, 1995, Bibliothèque de littérature générale et comparée. ⟨hal-01611856⟩

Share

Metrics

Record views

103