Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Écrire aujourd'hui à Rabat et à Casablanca : Témoigner et "laisser trace"

Résumé : La fondation en 1999 d'une nouvelle maison d'édition marocaine, Tarik, témoigne d'un développement significatif des témoignages et des récits de vie. Avant elle, les éditions Le Fennec, Ediff, Marsam, Afrique Orient et d'autres avaient vu le jour entre le milieu des années 1980 et la fin des années 1990. L'apparition d'une quarantaine de structures d'édition est allée de pair avec une augmentation de la production littéraire. Cette effervescence littéraire pose plusieurs questions : quels en sont les déterminants ? À quelles pratiques d'écriture renvoie-t-elle ? Qui sont ceux qu'on appelle communément "auteurs", une terminologie à interroger ? À partir de quelles ressources écrivent-ils, en suivant quelles motivations et pour dire quoi ? Cet article vise à étudier l'émergence de ces nouvelles pratiques d'écriture qui concernent des hommes et des femmes, pour la plupart résidant à Rabat et à Casablanca, et leurs implications afin de saisir dans quelle mesure elles s'accompagnent d'une redéfinition du rapport de la société urbaine à son histoire passée et contemporaine ainsi qu'à la manière de la raconter et de l'écrire.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01631973
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Thursday, November 9, 2017 - 6:04:27 PM
Last modification on : Thursday, March 5, 2020 - 3:39:31 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Anouk Cohen. Écrire aujourd'hui à Rabat et à Casablanca : Témoigner et "laisser trace". L'Année du Maghreb, CNRS Éditions, 2014, pp.79--98. ⟨10.4000/anneemaghreb.2037⟩. ⟨hal-01631973⟩

Share

Metrics

Record views

114