Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le lu ne meurt jamais : mobilités des individus et pérennité de la résidence dans un village malinké de Guinée

Résumé : Chez les Malinkés de Guinée, la résidence repose à la fois sur la recherche d'une continuité temporelle et sur un fort ancrage spatial. C'est ce qui fait dire à certains habitants du village de Guirlan -au Nord-Est du pays- que la concession "ne meurt jamais". Aussi, ses membres se doivent de la perpétuer, dans l'idéal, indéfiniment. Mais à la stabilité spatiale de la résidence se confrontent les nombreux déplacements des individus. Mobilité matrimoniale des femmes d'abord -indispensable au développement de la concession en société patrilocale- , migrations commerciales féminines, "aventures" des jeunes hommes et déplacements saisonniers vers les mines d'or ensuite. Cet article vise donc à saisir les modalités d'interaction entre ancrage spatial et mobilités à travers la nécessité du retour.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01632002
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Thursday, November 9, 2017 - 6:04:59 PM
Last modification on : Thursday, June 11, 2020 - 12:44:05 PM

Identifiers

Citation

Anna Dessertine. Le lu ne meurt jamais : mobilités des individus et pérennité de la résidence dans un village malinké de Guinée. Géocarrefour - Revue de géographie de Lyon, Association des amis de la revue de géographie de Lyon, 2013, 88 (Vol. 88/2), pp.131-138. ⟨10.4000/geocarrefour.9058⟩. ⟨hal-01632002⟩

Share

Metrics

Record views

153