Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La fille en boîte : naissance d'une perversion au Japon

Résumé : En 1972, Shibusawa Tatsuhiko (1928-1987), - traducteur de Georges Bataille et du Marquis de Sade-, publie un essai "Introduction aux collections de jeunes filles" (Shôjo korekushon josetsu) dans lequel il développe l'idée selon laquelle la jeune fille, étant par définition un objet, suscite chez les hommes le désir d'en faire une collection, c'est-à-dire de la conserver dans une boîte et d'en posséder plusieurs spécimens. "Plus on restreint l'individualité de la femme dans les limites de sa seule existence, plus on la prive de parole, plus on la réduit à n'être qu'un fragment d'objet, plus la libido de l'homme brûle d'une flamme pâle et ardente", dit-il. Le thème de la jeune fille en boîte, dont on peut paradoxalement faire remonter les origines au discours d'une pionnière du féminisme, connaît dans le Japon de l'après-guerre un succès phénoménal dans le domaine de l'érotisme grand public.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01632121
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Thursday, November 9, 2017 - 6:40:09 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 10:46:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01632121, version 1

Citation

Agnès Giard. La fille en boîte : naissance d'une perversion au Japon. Criminocorpus, revue hypermédia, Criminocorpus, 2017. ⟨hal-01632121⟩

Share

Metrics

Record views

90