C. Dispositifs, re)consécration sont précisément ce qui fait défaut à la démocratie moderne qui oppose à la fondation une « prétention radicale à l'immanence autosuffisante », selon la formule de Stéphane Vibert 18 . Le mode de fondation de la démocratie met en scène autant qu'il ne se donne une modalité de réétablissement du contrat social immanent à travers un processus électoral récurrent

. Il-y-parvient-d-'autant-moins and . Qu, il encourage les appels tout aussi récurrents à la « rupture refondatrice » (le mythe de l'événement révolutionnaire et de la table rase), qui en constitue précisément l'un des récits fondateurs. Le mythe fondateur paradoxal de la démocratie, selon Stéphane Vibert, est ainsi de s'être donné un mode de légitimité inédit en incorporant la crise de la légitimité dans son fonctionnement, Ceci explique probablement en partie la fortune actuelle des appels à la refondation

L. Chr, Refonder l'État providence / refonder la solidarité : Libérer et responsabiliser pour refonder la solidarité, 2015.

M. I. In, G. V. , and R. E. , « Exploring the Validity of the Concept of " Foundation " : A visit to Megara Hyblaia Oikistes: Studies in Constitutions, Colonies, and Military Power in the Ancient World. Offered in Honor of A, J. Graham, pp.195-224, 2002.

V. Eecke and M. , La République et le roi, 2009.

V. St, Autofondation comme mythe fondateur paradoxal de la démocratie La Rénovation de l'héritage démocratique. Entre fondation et refondation, pp.138-159, 2009.