Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La love doll au Japon : jeux imaginaires, incarnation et paradoxes

Résumé : Au Japon, depuis 1981, les poupées pour adultes en silicone et en vinyle (love doll) sont les matrices d'un jeu de rôle grandeur nature qui consiste à habiller, coiffer puis mettre en scène des duplicatas de jeunes filles afin d'en faire les héroïnes d'une histoire dans laquelle les objets sont des créatures vivantes. Suivant des conventions adoptées aussi bien par les fabricants que les clients, elles sont non pas "produites" mais "mises au monde", non pas "vendues" mais "mariées". Dans le cadre de ce jeu collectif, les poupées s'offrent à voir comme les incarnations exo-somatiques d'un imaginaire structuré par le goût pour "la pluralité des mondes" et les identités parallèles. Mais pourquoi présentent-elles l'aspect de pucelles puériles et de vierges sottes ? Pourquoi ne portent-elles qu'un prénom de deux syllabes ? Quelle conception de l'être humain s'élabore à travers elles ?
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01632137
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Thursday, November 9, 2017 - 6:40:27 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 10:46:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01632137, version 1

Citation

Agnès Giard. La love doll au Japon : jeux imaginaires, incarnation et paradoxes. Interrogations, 2016. ⟨hal-01632137⟩

Share

Metrics

Record views

141