Skip to Main content Skip to Navigation
Books

L'état d'exception ou l'impuissance autoritaire de l'État à l'époque du libéralisme

Résumé : Comment l'état d'exception s'est-il imposé dans la pensée contemporaine ? Pourquoi une notion dont la valeur théorique est aussi contestée, non sans lien avec l'ombre de Carl Schmitt dont elle ne parvient guère à se détacher, est-elle aussi présente dans le champ politique ? Le sentiment largement partagé de subir des crises à répétition, sinon de vivre une situation de crise permanente suffit-il à l'expliquer ? Marie Goupy tente de répondre à ces questions en revenant sur l'émergence de la notion d'état d'exception dans le contexte de l'entre-deux guerres. En partant de l'étude des " usages " des pouvoirs de crise en France et en Allemagne durant cette période, et en suivant la construction du concept d'état d'exception par Carl Schmitt, ce livre interroge la signification de la place grandissante occupée par les pouvoirs exceptionnels, à un moment où l'idée d'une impuissance du politique se formule. En explorant l'équivoque de la pensée de Carl Schmitt, tout comme les réponses fascisantes qu'il prétend apporter à cette impuissance du politique, le livre invite à réfléchir aux écueils du processus de " dépolitisation ", auquel on peut associer le libéralisme.
Document type :
Books
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01638748
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 11:12:22 AM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:31:54 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01638748, version 1

Citation

Marie Goupy. L'état d'exception ou l'impuissance autoritaire de l'État à l'époque du libéralisme. CNRS éditions, 2016, 978-2-271-08996-0. ⟨hal-01638748⟩

Share

Metrics

Record views

58