Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

In tempore tribulationis. L'Eglise canadienne de la capitulation de Québec (1759) à la proclamation royale (1763)

Résumé : "Le traité de Paris signé le 10 février 1763 met un terme à la guerre de Sept Ans qui a commencé dès 1754 sur le continent américain et en août 1756 en Europe. En Amérique du Nord, le Canada est cédé à la Grande-Bretagne, la Louisiane à l'Espagne - la France ne conservant que Saint-Pierre-et-Miquelon et un droit de pêche sur Terre-Neuve. Les relations complexes et souvent passionnées entretenues entre Français et Québécois puisent leurs racines dans cet événement tout à la fois dramatique et fondateur. L'héritage de ce conflit est aujourd'hui omniprésent au Québec, alors que le souvenir de la guerre de Sept Ans s'est perdu au sein du public français, dans l'oubli de défaites qui n'ont pas même mérité de survivre dans une mémoire nationale qui en est pourtant friande. Cet ouvrage se propose de présenter la société canadienne issue du traité de Paris, mais aussi d'analyser quelles en ont été les conséquences mémorielles et patrimoniales dans la société québécoise moderne."
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01638907
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 11:45:06 AM
Last modification on : Tuesday, February 25, 2020 - 11:52:02 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01638907, version 1

Citation

Caroline Galland. In tempore tribulationis. L'Eglise canadienne de la capitulation de Québec (1759) à la proclamation royale (1763). Veyssière, Laurent. La Nouvelle-France en héritage, A. Colin, pp.45--68, 2013, 978-2-200-28766-5. ⟨hal-01638907⟩

Share

Metrics

Record views

48