Re/construction des sens attendus ou inattendus : enjeux épistémologiques

Résumé : Cet article précise les notions d'"attendu" et d'"inattendu" en tant que valeurs référentielles construites dans l'activité cognitive et langagière. Illustrées par l'analyse de marqueurs français (si, déjà, seulement, mais) et anglais (if, should + perfect, but), éventuellement dans des configurations spécifiques, les représentations attendues ou inattendues sont considérées comme issues d'un jeu complexe sur les frontières notionnelles, des coulissages temporels dynamiques et non unidirectionnels, et la construction de zones de sens implicites identifiables par les positionnements intersubjectifs sur des "attendus de relations". Mettant en regard les cadres théoriques de la Théorie des Opérations Prédicatives et Énonciatives, et la théorie des topoï et des stéréotypes (Anscombre, 2001), cet article développe ensuite les enjeux épistémologiques de l'analyse de ces phénomènes, et prône une pratique de la linguistique qui ne considère pas des "niveaux" séparés dans la langue (syntaxique, sémantique, pragmatique, etc.), mais prenne en compte l'aspect multidimensionnel, dynamique et multi-orienté de l'activité langagière.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01639965
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 4:23:39 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:31:49 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Anne Trévise, Martine Sekali. Re/construction des sens attendus ou inattendus : enjeux épistémologiques. Linx, Presses Universitaires de Paris Nanterre, 2012, Dynamiques de la construction des sens attendus et inattendus dans les langues (66-67), pp.13--32. ⟨10.4000/linx.1443⟩. ⟨hal-01639965⟩

Share

Metrics

Record views

84