La relation inter-énonciative et le marquage syntaxique des relations de cause : étude contrastive anglais-français.

Résumé : Dans cet article, nous présentons une synthèse de plusieurs études menées sur deux années, dans le cadre de la Théorie des Opérations Prédicatives et Enonciatives. Nous avons travaillé sur l'expression de la relation de cause en anglais et en français à travers des types de discours différents~: la presse, les blogs de journalistes et les discours politiques nationalistes. La motivation première de ces analyses était de comprendre pourquoi il est finalement assez rare que nous utilisions un marqueur de cause pour exprimer la cause, tant en anglais qu'en français. Nous avons classé les énoncés constitués de deux propositions unies par une relation d'effet à cause en fonction de la portée de la relation causale (explication portant sur un fait, une propriété, etc.). Il est apparu que, d'une part, ce paramètre de portée est très important dans le marquage ou non-marquage de la relation de cause, avec une différence nette selon les langues, et que d'autre part, l'incidence du paramètre de portée, aussi appelé configuration causale, pouvait être modifiée en fonction du type de discours dans lequel se réalise la relation causale.
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01640046
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 4:25:06 PM
Last modification on : Monday, April 15, 2019 - 8:24:05 AM

Links full text

Identifiers

Collections

Citation

Agnès Leroux. La relation inter-énonciative et le marquage syntaxique des relations de cause : étude contrastive anglais-français.. CORELA - COgnition, REprésentation, LAngage, CERLICO-Cercle Linguistique du Centre et de l'Ouest (France), 2012, Paramétrer le sens ? Études de cas (10), ⟨10.4000/corela.2429⟩. ⟨hal-01640046⟩

Share

Metrics

Record views

80