L'anacarde : produit de la globalisation, moteur de la territorialisation, l'exemple du Sud du Burkina Faso

Résumé : L'essor de l'anacarde (noix de cajou) au Burkina Faso a été fortement soutenu par l'État dans les années~1980 au sein de territoires de conservation devenus des territoires de développement. Mais la globalisation des échanges a conduit à une restructuration de la filière à partir de 1995. L'expansion des vergers est depuis lors le fait des petits producteurs. L'introduction et la diffusion des vergers s'accompagnent à l'échelle locale d'une renégociation des droits sur la terre. Lors de cette re-territorialisation, certains gagnent des droits, tandis que d'autres en perdent. Cette reconfiguration socio-spatiale guidée par les marchés internationaux pose la question des effets à long terme de ces formes de territorialisation \guillemotleft~par le bas~\guillemotright, qui se révèlent être inégalitaires.
Type de document :
Article dans une revue
EchoGéo, Pôle de Recherche pour l'Organisation et la diffusion de l'Information Géographique, 2014, 〈10.4000/echogeo.13926〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [37 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01640205
Contributeur : Administrateur Hal Nanterre <>
Soumis le : mardi 5 décembre 2017 - 18:43:40
Dernière modification le : mercredi 17 janvier 2018 - 01:20:21

Fichier

Audouin_Gonin_2014_anacarde.pd...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Sarah Audouin, Alexis Gonin. L'anacarde : produit de la globalisation, moteur de la territorialisation, l'exemple du Sud du Burkina Faso. EchoGéo, Pôle de Recherche pour l'Organisation et la diffusion de l'Information Géographique, 2014, 〈10.4000/echogeo.13926〉. 〈hal-01640205〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

90

Téléchargements de fichiers

19