Vers une nouvelle ville éthiopienne ? Essai d'analyse d'une fabrique radicale de la ville éthiopienne

Résumé : Les espaces urbains éthiopiens occupent une place inédite au sein des ambitions de développement économique de l'État. Longtemps délaissées au profit des campagnes, les villes sont aujourd'hui l'objet de politiques publiques qui entrainent des recompositions spatiales rapides et brutales, bouleversant les pratiques citadines. En fondant notre étude sur les trois villes d'Addis Abeba, de Harar et de Lalibela, nous interrogeons l'émergence d'une nouvelle ville éthiopienne. Cette ville moderne subirait certes l'influence des modèles urbains globaux mais conserverait également une dimension éthiopienne. Le pouvoir de l'État innerve en effet tous les aspects de la production renouvelée de ces villes en mobilisant de puissants leviers tels que le contrôle du foncier ou des politiques urbaines volontaristes, dans le domaine du logement par exemple. Nous questionnons enfin la participation des citadins à la production de cette ville, et notamment leur adaptation aux transformations radicales de l'espace.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01640245
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 5:00:09 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:27:33 AM

Identifiers

Citation

Marie Bridonneau, Perrine Duroyaume, Pauline Bosredon. Vers une nouvelle ville éthiopienne ? Essai d'analyse d'une fabrique radicale de la ville éthiopienne. Annales d'Éthiopie, De Boccard/Centre Français des Études Éthiopiennes 2012, 27 (1), pp.153--177. ⟨10.3406/ethio.2012.1460⟩. ⟨hal-01640245⟩

Share

Metrics

Record views

191