Extraction de sables et tendance à l'incision du Niger supérieur (Mali)

Résumé : La problématique de recherche est fondée sur la mise en lumière d'une incision récente du fleuve Niger dans sa partie supérieure (en amont de Ségou), contrairement à l'opinion généralement exprimée, y compris par les services techniques concernés par la gestion du bassin, d'un ensablement effectif. L'hypothèse est étayée par les résultats de mesures topométriques diachroniques (levés de profils transversaux du lit mineur, cartes bathymétriques du réservoir de barrage de Sélingué) et par l'examen de l'évolution de la courbe de tarage de la station hydrométrique de Koulikoro, l'une des plus anciennes d'Afrique de l'Ouest. Une tendance à l'incision est manifeste depuis le début des années 1980, dont la raison est essentiellement anthropique, liée à l'extraction de matériaux pour l'industrie du bâtiment à Bamako. A ces prélèvements se conjugue la faiblesse des apports longitudinaux. Le déséquilibre sédimentaire a des conséquences socio-économiques immédiates.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01640650
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 6:31:13 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 2:39:04 AM

Identifiers

Citation

Luc Ferry, Michel Mietton, Nadine Muther, Didier Martin, N'Tjie Coulibaly, et al.. Extraction de sables et tendance à l'incision du Niger supérieur (Mali). Géomorphologie : relief, processus, environnement, Groupe français de géomorphologie (GFG), 2012, 18 (3), pp.351--368. ⟨10.4000/geomorphologie.9966⟩. ⟨hal-01640650⟩

Share

Metrics

Record views

362