Le périurbain n'est pas une version dégradée de la ville

Résumé : Au cœur des débats publics actuels sur les modalités d'existence et de fonctionnement d'une communauté de citoyens se trouvent les questions urbaine et territoriale. Les "ghettos" sont ainsi opposés à un idéal de mixité sociale. Mais le succès des discours en faveur de cet idéal occulte le fait que la mixité peut servir des valeurs et des intérêts très divers. Cet ouvrage souligne la complexité des processus en cause et déconstruit plusieurs idées reçues. Il éclaire les enjeux de la ville d'aujourd'hui pour dépasser la binarité de façade entre un "apartheid" dont on connaît les méfaits et des politiques de mixité sociale dont on surestime les avantages. En s'appuyant sur les recherches urbaines les plus récentes, les auteurs discutent les effets de dynamiques actuelles telles que la gentrification, la périurbanisation ou la ségrégation. (Présentation de l'éditeur)
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01640741
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Monday, November 20, 2017 - 7:25:06 PM
Last modification on : Thursday, October 17, 2019 - 12:36:00 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01640741, version 1

Citation

Éric Charmes, Lydie Launay, Stéphanie Vermeersch. Le périurbain n'est pas une version dégradée de la ville. Éric Charmes; Marie-Hélène Bacqué. Mixité sociale, et après ?, PUF, pp.81-96, 2016, La vie des idées, 978-2-13-073133-7. ⟨hal-01640741⟩

Share

Metrics

Record views

297