Un Président sans Conseil des ministres : le choix de Philadelphie

Résumé : En 1787, les constituants de Philadelphie ont opéré un choix particulièrement original, au regard même des canons institutionnels de l’époque : celui de confier à un Président seul, c’est-à -dire sans un « conseil » à ses côtés, l’ensemble des prérogatives exécutives. Comment comprendre une telle solution ? Les raisons habituellement avancées – notamment la volonté des Pères fondateurs de renforcer l’organe exécutif, par rapport aux institutions étatiques ou confédérales antérieures – doivent être complétées par une explication d’ordre théorique, qui mette au jour la logique institutionnelle à l’œuvre à ce moment-là . Tel est l’objet de cette étude.
Type de document :
Article dans une revue
Jus Politicum, revue de droit politique, 2014, La volonté générale, 6 (10), 〈http://juspoliticum.com/article/Un-President-sans-conseil-executif-le-choix-de-Philadelphie-731.html〉
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01647337
Contributeur : Administrateur Hal Nanterre <>
Soumis le : mardi 12 décembre 2017 - 10:46:10
Dernière modification le : mardi 24 avril 2018 - 17:20:08

Fichier

Président sans conseil exé...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01647337, version 1

Collections

EHESS | CTAD | PSL

Citation

Arnaud Le Pillouer. Un Président sans Conseil des ministres : le choix de Philadelphie. Jus Politicum, revue de droit politique, 2014, La volonté générale, 6 (10), 〈http://juspoliticum.com/article/Un-President-sans-conseil-executif-le-choix-de-Philadelphie-731.html〉. 〈hal-01647337〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

87

Téléchargements de fichiers

21