L'illusoire notion de stabilité personnologique

Résumé : Les psychotechniciens considèrent que la personnalité est une caractéristique stable, et même parfois innée, de l’individu. Nous situant dans une autre perspective, psychosociale, nous montrons ici, en nous basant sur les réponses fournies par différents groupes à un questionnaire type Big Five : 1) que la stabilité personnologique varie en fonction de l’insertion socio-professionnelle des individus, 2) que les stages d’insertion professionnelle ont pour objectif, et pour conséquence, d’accroître cette stabilité. Ces résultats suggèrent donc que la stabilité personnologique, tout comme son axe d’analyse, sont d’abord la conséquence d’un apprentissage culturel répondant à des pressions sociales idéologiquement marquées. D’où la question, qui sera discutée, des objectifs idéologiques de ces pressions.
Type de document :
Article dans une revue
Cahiers de psychologie politique, Association française de psychologie politique, 2005, 〈http://lodel.irevues.inist.fr/cahierspsychologiepolitique/index.php?id=1115〉
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [25 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01661785
Contributeur : Administrateur Hal Nanterre <>
Soumis le : mardi 12 décembre 2017 - 11:26:00
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:39

Fichier

Gangloff_illusoire_notion.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01661785, version 1

Citation

Bernard Gangloff. L'illusoire notion de stabilité personnologique. Cahiers de psychologie politique, Association française de psychologie politique, 2005, 〈http://lodel.irevues.inist.fr/cahierspsychologiepolitique/index.php?id=1115〉. 〈hal-01661785〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

32