Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Interdiction du port de signes religieux par les agents du service public : la combinatoire subtile de l’arrêt Ebrahimian

Résumé : La conventionnalité de la mise en oeuvre de la stricte obligation de neutralité religieuse pesant sur les agents du service public résulte d’une combinatoire subtile. La Cour fait ressortir la justification de l’interdiction, qui réside dans la protection de la liberté de conscience et l’égalité de traitement, ainsi que l’équilibre opéré par le principe de « laïcité-neutralité ». Si le caractère strict de l’obligation, non modulable selon la nature des fonctions, est rapporté au « modèle français, qu’il n’appartient pas à la Cour d’apprécier en tant que tel », la proportionnalité de la restriction à la liberté de religion est indissociable de la contextualisation et de la modulation de la sanction.
Mots-clés : Liberté de religion
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [15 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01671334
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Friday, December 22, 2017 - 10:46:51 AM
Last modification on : Tuesday, September 22, 2020 - 3:53:48 AM

File

Céline Ruet Interdiction du p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Céline Ruet. Interdiction du port de signes religieux par les agents du service public : la combinatoire subtile de l’arrêt Ebrahimian. Lettre Actualités Droits-Libertés, CTAD-CREDOF (Centre de recherche et d'études sur les droits fondamentaux), 2016, Actualités Droits-Libertés, ⟨10.4000/revdh.2516⟩. ⟨hal-01671334⟩

Share

Metrics

Record views

240

Files downloads

1475