Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La forme de la série de télévision comme contenu sédimenté

Résumé : Cet article cherche à appliquer aux séries télévisées l’idée adornienne que la forme relève «du contenu sédimenté». On présuppose que la forme «interne» prise par la série (elle-même une forme) à un moment donné prime sur l’analyse des contenus d’une série particulière. L’article trace l’évolution de la série dite classique caractérisée par quelques personnages récurrents et une même situation statique, traduction formelle d’une société harmonieuse dans le fond, qui se protège contre une menace venue de l’extérieure ; dans une analyse des premières séries américaines écrite en 1954, Adorno épingle l’artificialité psychologique de la forme. À partir des années 1970, on voit l’émergence d’une forme bâtarde, la «série feuilletonnante», qui introduit des éléments d’instabilité dans la situation de base. La série feuilletonnante est la forme qui s’accommode le mieux à la passivité idéologique des protagonistes, et l’absence de projet social à défendre. La série actuelle, de plus en plus décentrée, se trouve condamnée à gérer l’extrême indétermination des personnages désormais multiples, où la relation de l’individu à la totalité n’opère plus.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-01913574
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Tuesday, November 6, 2018 - 1:59:20 PM
Last modification on : Tuesday, November 19, 2019 - 9:29:11 AM
Long-term archiving on: : Thursday, February 7, 2019 - 3:17:56 PM

File

Buxton_45_ok.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01913574, version 1

Citation

David Buxton. La forme de la série de télévision comme contenu sédimenté. Décadrages, Association Décadrages, 2016, Séries télévisées contemporaines, pp.12-25. ⟨hal-01913574⟩

Share

Metrics

Record views

77

Files downloads

202