Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Entre captation et subjectivation. Les Travailleurs migrant-e-s et travailleurs délocalisé(e)s dans les abattoirs bretons

Résumé : Dans les abattoirs bretons, une partie des travailleurs locaux tend à être remplacée par des travailleurs migrants ou détachés, originaires d’Europe de l’Est, du Maghreb ou d’Afrique subsaharienne. Cette dynamique, difficilement perceptible, a des effets concrets sur l’organisation du travail dans les usines de transformation de la viande. Ces migrants y occupent une place à part. Victimes de racisme, ils font les frais de l’objectif de leur venue, réduire le coût de la main-d’œuvre dans un secteur à faible valeur ajoutée.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [16 references]  Display  Hide  Download

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-02365183
Contributor : Administrateur Hal Nanterre <>
Submitted on : Friday, November 15, 2019 - 12:22:28 PM
Last modification on : Tuesday, February 18, 2020 - 4:39:45 PM
Long-term archiving on: : Sunday, February 16, 2020 - 4:27:54 PM

File

Simona Tersigniv1_version vali...
Files produced by the author(s)

Identifiers

Citation

Simona Tersigni, Nadine Souchard. Entre captation et subjectivation. Les Travailleurs migrant-e-s et travailleurs délocalisé(e)s dans les abattoirs bretons. Hommes & migrations, Musée de l’histoire de l’immigration 2013, pp.89-96. ⟨10.4000/hommesmigrations.1921⟩. ⟨hal-02365183⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

122