Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les limites de la représentation : l'extase d'Eisenstein comme réinvention de l'utopie de l'avant-garde russe

Résumé : La théorie de l'extase de Serguei Eisenstein propose le paradoxe de représenter la "sortie de la représentation ". À partir d'un projet artistique iconoclaste, proche de celui des avant-gardes des années 1910-1920, qui concevaient la représentation (Vorstellung) comme un "mur" à détruire, Eisenstein pense cet objectif possible seulement en sauvegardant la mimésis. Il conçoit alors une esthétique à la fois organique et pathétique qui développe les possibilités expressives et donc une nouvelle et plus puissante représentation (Darstellung).
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/hal-02800910
Contributor : Antoine Dauphragne <>
Submitted on : Friday, June 5, 2020 - 8:08:13 PM
Last modification on : Friday, June 26, 2020 - 9:50:05 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02800910, version 1

Citation

Massimo Olivero. Les limites de la représentation : l'extase d'Eisenstein comme réinvention de l'utopie de l'avant-garde russe. Nouvelle Revue d'Esthétique, Presses Universitaires de France 2016, 17 (1), pp.113--121. ⟨hal-02800910⟩

Share

Metrics

Record views

16