Janet Frame : le féminin et la marge

Résumé : Il s’agira dans cette thèse d’observer l’articulation entre centre et marge qui est centrale à tous les romans de Janet Frame, et de démontrer comment la marge est, chez elle, le lieu privilégié de l’émergence d’une alternative au langage dominant. On verra comment cette alternative prend la forme d’une pratique du langage qu’on nommera « féminine », au sens où l’entendent des théori- ciennes comme Cixous ou Irigaray, c’est-à-dire plus souple, plus fluide, et dont la coexistence des contraires est l’un des principes fondamentaux. Cette alternative se compose à la fois d’une déconstruction du langage dominant, mais également de la tentative de définition d’un nouveau langage. Quant à la marge, Frame l’envisage essentiellement comme espace : de l’hôpital psychiatrique où se déroulent ses premiers romans, aux espaces qu’habitent les différentes figures d’artistes qui apparaissent dans la dernière partie de son œuvre (le « Maniototo », « Mirror City »), on verra comment évolue la condition marginale, ainsi que les différentes modalités de subversion qu’elle propose.
Type de document :
Thèse
Etudes sur le genre. Université Paris X-Nanterre, 2008. Français
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [492 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal-univ-paris10.archives-ouvertes.fr/tel-01656695
Contributeur : Alice Braun <>
Soumis le : mardi 5 décembre 2017 - 22:30:44
Dernière modification le : mardi 23 janvier 2018 - 12:54:07

Fichier

Mémoire entier.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : tel-01656695, version 1

Collections

Citation

Alice Braun. Janet Frame : le féminin et la marge. Etudes sur le genre. Université Paris X-Nanterre, 2008. Français. 〈tel-01656695〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

46

Téléchargements de fichiers

154